Croisière  été  2016
Ordre chronologique des escales :
voir le trajet.
13 _ Eagle cove
14 _ Black Tickle
15 _ Indian island
16 _ Grady island
17 _ Cartwright
 
(Cliquer sur les images pour les agrandir.)

    23 juillet
    Nous quittons Eagle cove à 9h30 en empruntant le Squasho run dans une impression d'hallowen avec, malheureusement, la brume s'accrochant aux parois.
Le téléchargement peut être un peu long suivant votre connexion.
 
    A la sortie du passage, nous nous faisons cueillir par une mer houleuse et désordonnée malgré un doux zéphyr de SE d'aucune utilité. Nous devons naviguer au moteur. Nous déroulerons et roulerons le génois de nombreuses fois.
    Cette navigation depuis Fortune ne nous satisfait guère et nous laisse un goût d'amertume.
   
    Ce n'est pas l'arrivée à Black Tickle qui nous remonte le moral. Le village semble mourant et désolé. L'usine de poisson fermée commence à se délabrer.
 
    Heureusement, une longue marche avec l'équipage de Zérynthia jusqu'à Domino harbour nous fait le plus grand bien.
    En début de nuit, arrivée du ferry Northern Ranger pour son passage hebdomadaire.
 
    Du 24 au 27 juillet
    Le temps n'étant pas clément, nous en profitons pour bricoler à bord.
    Le pétrole n'arrive plus au brûleur du four malgré de nombreux démontages et essais de débouchage du tuyau d'arrivée. Nous utiliserons donc maintenant une cocotte à double fond comme four.
    Enfin nous réussissons la mise en route de l'iridium en utilisant l'ordinateur de sauvegarde.
 
    28 juillet :
    Départ en empruntant le Domino Run et navigation entre les îles et les icebergs jusqu'à Indian island.
 
    Nous débarquons à terre avec notre annexe toute neuve.
Ballade sur l'île sans trop de moustiques; nombreux lacs d'eau douce.
 
    Tenue de soirée exigée : anoraks et bonnets avec un bon feu de bois sur la plage.
 
 
    Nous fêtons l'anniversaire de Bernard avec des filets de saumon grillés.
 
    Le lendemain, au réveil, nous apercevons un phoque jouant avec notre bouée de mouillage.
    Départ sous le soleil et navigation au moteur, le vent étant absent.
 
 
    Une nouvelle fois, nous naviguons au milieu d'icebergs aux formes diverses.
 
 
    Nous avons la chance d'admirer une superbe Fata Morgana dûe aux couches d'air froid et d'air chaud se superposant, entraînant une succession de mirages supérieurs et de mirages inférieurs.
 
 
Vers 14h, nous mouillons à Grady island dans le passage entre les deux îles.
 
 
Nous descendons à terre pour y découvrir les ruines de l'ancien village et les vestiges de la station baleinière.
 
 
 
    30 juillet :
    Nous partons sous la brume “pissouse”. Il fait froid et tout est humide dans le bateau. Nous faisons un peu de voile dans un vent qui, malheureusement, va rapidement mollir. Nous devons finir avec la risée Volvo.
    Nous devons nous amarrer à couple d'un pêcheur afin de pouvoir descendre plus facilement à terre, le port n'étant pas prévu pour des plaisanciers.
  
 
    Nous contactons ensuite Barbara qui a beaucoup aidé Josy et René lors du naufrage de leur voilier Taravana en 2012 afin de lui transmettre un message de leur part.
 
    Les deux jours suivants, les équipages sont forts occupés à préparer les étapes suivantes.
    Nous faisons les pleins d'eau, de diesel pour le moteur. Dans l'unique
(?) magasin, nous trouvons quelques vivres fraîches : carottes, poivron, oignons et bananes.
    Profitant d'une connexion internet au pub, nous pouvons communiquer avec les enfants et récupérer les derniers fichiers météo et la carte des glaces.
Charriot à patins pour les transports l'hive