Travaux divers sur le pont

2014 - 2015 - 2016 - 2018

Merci à tous ceux qui nous aident d'une manière ou d'une autre.


2018
   
     Ayant décidé de retourner vivre en permanence à bord de Sterne III, nous devons finir la remise en état en cours, améliorer le rangement et envisager de nouveaux travaux pour un meilleur confort.
       
 
   
     Le vérin hydraulique, en service depuis novembre 1990, commence à fuir au niveau du vérin côté palier de fixation. Après le démontage suivi d'un bon nettoyage, nous changeons le joint et remontons l'ensemble.
   
 
   
     Nous démontons l'éolienne, le panneau solaire et les diverses antennes afin de réaliser un nouveau portique correspondant à nos futurs besoins.
   
   
     Une nouvelle fois, c'est Arnaud de DécoMarine qui se charge du travail.
   
   
     Mise en place du cadre orientable pour les panneaux solaires.
   
     Les soudures terminées, nous effectuons des retouches de peinture époxy (primer et finition).
     Nous peignons aussi les deux panneaux de la plateforme après les avoir poncé et avoir passé deux couches de résine époxy.
   
     Nous installons ensuite l'éolienne avec son nouveau mâtereau composé d'un tube soudé sur une plaque avec des équerres raidisseurs.
   
     L'ensemble est fixé à une plaque soudée au bâti avec 4 silent-blocs de chez Aura industrie. Il y a aussi 4 boulons pour limiter leur débattement.

Silent-Bloc Standard INOX série ATX :
- Diamètre matière (D) = 30 mm
- Dureté = 50 shore
- Hauteur (H) = 30 mm
- Filetage (L) = M08
- Longueur filetage (L) = 18 mm
- Flèche = 6 mm
- Charge maximum = 80 kgs
 
   
     En prévision de vents très forts, nous avons fait souder deux renforts pour soutenir le bâti.
   
     Pose des deux panneaux solaires monocristallin Renogy 100 Watts 12 volts
   
     et du régulateur de charge Renogy Wanderer 30A PWM.
   
Mise en place du vérin hydraulique.
   

     Des "chaussettes" ont été faites afin de protéger l'axe du vérin des poussières, cause favorable à l'usure des joints.

   
     Dans des conditions extrêmes, vents > à 60 nœuds pendant de longues périodes, ATMB Marine conseille de stopper l'éolienne en attachant une des pales au mât de fixation.
     Afin de déventer plus facilement l'éolienne pour la stopper, nous avons fixé sous l'empennage un bout que nous avons lesté avec une boule remplie de billes de plomb. Ainsi il est plus facile d'attraper le cordage avec la gaffe.
   
     Après réflexion, nous avons donc réalisé un ensemble qui se compose de :
   
     La partie fixe constituée de deux morceaux que l'on serre sur le mâtereau grâce à 2 boulons.
     La partie mobile, composée elle aussi, de deux morceaux tourne librement autour du mâtereau en s'appuyant sur la partie fixe.
   
     Grâce à une semaine de météo favorable, nous avons pu enfin terminer la peinture du pont.
   
     Ensuite, nous avons enroulé en le collant un cordage autour des mains courantes afin d'éviter de se coller les doigts par températures négatives.
   
A suivre.