Croisière  été  2017
    Ordre chronologique des escales : voir le trajet.
34 _ Shoal cove 38 _ Port aux Basques
35 _ Red bay 39 _ île aux Morts
36 _ Rocky harbour 40 _ Rose Blanche
37 _ Lark harbour  
 
(Cliquer sur les images pour les agrandir.)

    Le 1er Septembre :
    Départ du mouillage de Shoal cove dès le lever du jour sous la pluie et des vents de 30/35 nœuds de secteur Nord. Sous régulateur d'allures, la navigation se fait sous génois seul plus ou moins roulé.
 
    Vers 16h, nous nous amarrons au quai de Red bay toujours sous une pluie battante. Le chauffage est rapidement mis en route car nous sommes trempés et avons froid.
 
 
    Pendant la nuit, le vent de 35/40n a viré progressivement à l'Est avec des rafales supérieures à 45n. Heureusement, le quai nous protége bien.
 
 
    Nous continuons à faire sécher le linge. Le bateau a un petit air d'Italie.
 
    Du 4 au 10 Septembre :
    Nous retournons mouiller au nord de Penny Island car des vents forts du Sud sont annoncés pour la semaine.
 
    On ne rique pas d'oublier que Red Bay a été l'une des principales stations baleinières basques. Même les pancartes ont la forme d'une baleine.
 
 
    Pendant cette semaine, nous irons avec succés plusieurs fois à la pêche à la morue.
 
 
    Le 10 Septembre :
    Enfin le vent est tombé. Nous retournons au quai pour un plein d'eau et quelques lessives.
 
    Le 11 Septembre :
    Le bulletin météo étant favorable, nous partons vers 8h30. Après s'être bien écartés de la côte au moteur, nous bénéficions d'un vent de NE virant E et augmentant progressivement jusqu'à 25 nœuds. Nous filons à plus de 6 nœuds sous génois seul plus ou moins roulé.
    En début de nuit, au large de New Ferolle, les routes de Taravana et de Sterne se séparent, les "Taravaneux" allant aux îles de la Madeleine.
    La nuit est peu reposante; nous croisons quelques cargos et de nombreux pêcheurs.
 
    En milieu d'après-midi, la pluie arrive et le vent tombe. Nous décidons de nous arrêter à Rocky bay (Bonne bay).
 
 
    Le bateau amarré au quai au fond de la baie, nous invitons à bord le canadien de Toronto qui nous a aidé. Ensuite il m'emméne à la station service en dehors de la ville pour refaire le plein de deux jerrycans de fuel.
 
 
    Le 13 Septembre :
    Après une bonne nuit réparatrice, nous partons visiter la ville envahie par les touristes car située au centre du parc national du Gros-Morne.
    L'après-midi nous longeons la côte sud en direction du minuscule abri près de Paynes Head.
 
    Au cours de notre promenade, nous découvrons des poubelles originales.
 
    Le soir, nous dégustons un savoureux hamburger de viande d'orignal.
 
    Le lendemain, nous retournons vers Paynes Head au magasin d'alimentation pour y acheter des légumes frais.
    En soirée, nous pouvons discuter via internet avec Damien qui est à La Paz (Bolivie).
    Après consultation des fichiers Grib, nous décidons de partir demain matin de bonne heure.
 
    Le 15 Septembre :
    Levés de bonne heure pour préparer le bateau, nous partons vers 7h.
    Malgré un début un peu remuant, nous avançons bien et admirons les sommets du Parc du Gros Morne.
    Malheureusement à mi-chemin le vent tombe et nous devons continuer au moteur en empruntant l'entrée Nord de Bay of Islands.
 title=
 
P
 
 
 
    Vers 15h, nous nous amarrons au quai public de Lark harbour et prenons une douche dans le cockpit à l'abri du taud.
    Après le dîner, nous allons au pub pour internet et boire une excellente bière locale.
 
 
 
 
    Le 16 Septembre :
    Matinée pluvieuse heureusement les fichiers Grib annoncent une amélioration avec des vents favorables.
    En milieu d'après-midi, nous quittons Lark secoués par une longue houle.
 
 
 
     
    Nous admirons les nombreuses cascades en longeant la côte jusqu'à South head (The Monkey).
 
    Au cours de la nuit, le vent tombe complètement ainsi que la houle. Au lever du jour, nous avons dépassé la pointe sud de la péninsule de Port au port.
C
 
    Toute la journée, nous continuons avec la risée volvo sur une mer d'huile.
 
   
    À partir du Cape Anguille, nous longeons la côte jusqu'au Cape Ray en contournant la bouée QBR marquant les dangers de Brandies rock. Nous arrivons à Port aux Basques vers 19H.
   
 
    Le 18 Septembre :
    Bonne nuit réparatrice. Achats de fruits et récupération des fichiers Grib.
    Vers 11h, nous quittons Port aux Basques pour l'Île aux Morts en empruntant le Western passage.
 
    En passant devant Squid hole, nous apercevons le banc découvert. Malgré la mauvaise position du soleil, je décide de filmer afin de le montrer.
 
Le téléchargement peut être un peu long suivant votre connexion.
 
    Après s'être amarré au quai,
 
 
    nous nous promenons dans le village.
 
 
    Le lendemain, temps gris, brumeux et pluvieux. Ce sera donc une journée cuisine, broderie et film le soir.
 
     
    Le 20 Septembre :
    Partis vers 9h, une forte houle de SE nous ralentit considérablement. Nous décidons de nous arrêter à Rose Blanche. Ã peine amarré au quai, la brume puis la pluie nous tombe dessus.
     
 
 
    Le lendemain matin, sous un soleil radieux, nous partons à la découverte du village. Au loin, nous apercevons le phare en granit datant de 1871. Tombé en ruines, il a été reconstruit entre 1996 et 1999.
 
    Au début des années 1700, le port de Rose Blanche a été utilisé pour la première fois par des français venus pour pêcher la morue.
 
 
    Au bout du quai public, on reconnait la barque entrevue dans la brume la veille.
 
    Sur les anciennes maisons, les cheminées en brique sont toutes coiffées de ce chapeau.
 
A suivre.