Croisière  été  2017
    Ordre chronologique des escales : voir le trajet.
14 _ St. Barbe 17 _ Red Bay
15 _ L'Anse au Loup 18 _ Murray Harbour
16 _ Western Arm  
 
(Cliquer sur les images pour les agrandir.)

    25 juillet :
    Pendant la traversée du détroit de Belle Isle, le vent trop faible nous oblige à utiliser le moteur à notre grand regret.
 
    Vers 19h, nous nous amarrons au quai de L'Anse au Loup assaillis par les brûlots*.
* Le brûlot est une minuscule mouche si petite qu'elle est difficile à voir. À la morsure de cet insecte carnivore, on ressent une brûlure d’où son surnom de brûlot.
 
 

    Du 26 au 29 juillet :
    Le vent étant aux abonnés absents, nous décidons de rester pour bricoler et se balader à pieds. Nous en profitons aussi pour faire les pleins d'eau et de fuel.
    Malgré le démontage et le nettoyage complet de la cuisinière à pétrole dont celui des tuyauteries, nous avons de nouveau des problèmes. René décide d'employer les grands moyens. Il utilise sa bouteille de plongée en réglant à 8 bars la sortie de l'air comprimé. Par précaution, nous changeons une nouvelle fois le tuyau d'arrivée en caoutchouc.

    Lors de nos promenades dans le village, nous apprécions les nombreux panneaux donnant des informations pour les visiteurs.
 
    Soit sur l'histoire du village.  
 
    Soit sur les activités et les points d'intérêts de la région.
 
 
 
    29 juillet :
    Ce matin, le capitaine du port nous a invités à participer gratuitement à toutes les festivités pour le sesquicentenaire
(cent-cinquante ans) de la création de la Confédération canadienne.
    Aussi, après avoir fait le plein de nourriture, vers midi, nous allons au centre communautaire pour “luncher” : hots dogs et hamburgers. Ensuite nous visitons le musée où l'excellente guide nous présentent de nombreux objets. Nous apprenons beaucoup sur la vie des locaux au cours des XIXe et surtout XXe siècles.
    Elle nous donne des explications sur les caractéristiques du drapeau du Labrador.
 
 
    Le soir, nous participons au dîner où nous sommes présentés à la population.
 
 
    La soirée se poursuit par des chansons souvent traditionnelles interprétées par les gens de la communauté.
 
Le téléchargement peut être un peu long suivant votre connexion.
 
    Merci aux habitants de L'anse au Loup pour l'invitation à cette journée festive.
    Nous avons apprécié la visite du musée, le souper ainsi que la soirée où vous nous     avez charmé avec vos chants.
 
    30 juillet :
    Départ vers 7h30 malgré les fichiers grib qui nous annoncent pas de vent. Nous avons réussi à convaincre René qu'il faut avancer même si c'est au moteur.
 
    Le long de la côte, nous apercevons encore des plaques de neige.
    Il y a aussi des bancs de brouillard plus ou moins épais.
 
À la sortie d'un des bancs, nous découvrons nos premiers icebergs.
 
    En arrivant à Red Bay (ancienne station baleinière basque du XVIe siècle), nous essayons un mouillage à Western Arm mais il se révèle trop rouleur.
Nous décidons alors de mouiller au nord de Penny Island dans 15 m d'eau.
 
    Après avoir sécurisé le mouillage, René met son annexe à l'eau et m'emmène voir le voilier breton amarré au quai. Il s'agit de Nathalie et Dominique à bord de Karedic.
 
    Le lendemain matin, ils viennent à bord. Comme ils descendent vers la Nouvelle-Ecosse, nous leur indiquons quelques bons mouillages et lieux à visiter. Nous leur fournissons aussi tous les guides et instructions nautiques que j'ai en pdf.
    En milieu d'après-midi, nous descendons à terre pour nous dégourdir les jambes. Nous visitons la petite église de L'United Church à l'intérieur sobre.
    Découvrant le centre communauté juste au moment de sa fermeture, l'employé nous laisse entrer afin de profiter du wifi gratuit. Elle nous demande juste de verrouiller la porte en partant. Belle leçon de confiance envers l'étranger.
 
 
    En revenant vers le port, nous constatons que le courant a rapproché un iceberg.
 
    Un groupe de visiteurs pour le musée débarque d'un hydravion.
 
    1er août :
    À cause de la bruine, journée maussade occupée respectivement à la cuisine et aux travaux manuels. Nous devons allumer le chauffage pour lutter contre l'humidité.
    L'équipage de Karedif vient nous dire au revoir car il continue vers L'Anse au Loup.
 
    Le lendemain après-midi, nous partons à l'assaut des 689 marches du sentier de Tracey Hill.
 
Heureusement, il y a des aires de repos. Même les fumeurs n'ont pas été oubliés.
 
Du sommet, nous avons une superbe vue sur Red Bay, son havre et, en arrière plan, le détroit de Belle Isle.
 
      3 août :
    Hier au soir, la météo nous a annoncé du vent. Nous sommes donc parti dès 5h.
Mais jusqu'au niveau de Chateau Bay pas de vent, mais un iceberg en vue à plus de 8 milles.
 
En s'approchant, on reconnaît de plus en plus la tête d'un rhinocéros.
Voir le diaporama
 
 
    Enfin le vent se lève progressivement et nous devons rester vigilants aux growlers.
    À partir de Double Island, le vent monte à plus de 30 nœuds.
 
    Enfin, après avoir renoncé à deux mouillages dont les entrées étaient trop risquées, nous nous arrêtons à Murray Harbour. Il est 19h30.
 
    Encore un village abandonné. D'ici quelques années les maisons seront en ruine.
    Un peu plus tard, un couple habitant maintenant Fox Harbour nous apprend que les quelques maisons encore entretenues servent occasionnellement pour la chasse ou la pêche récréative.
 
.
 
A suivre.