Carénage et Travaux divers

De Juillet à Septembre 2020


Merci à tous ceux qui nous aident d'une manière ou d'une autre.

      Ne pouvant quitter l'archipel, la frontière avec le Canada étant toujours fermée à cause de la covid 19, nous décidons de caréner à Miquelon.
 
Pour voir la vidéo en plein écran : ici
   
      Roger contrôle le bon fonctionnement de son karcher avant
   
      de nous le confier.
   
      1er côté fini.
   
      Le bosco termine le 2ème car le skipper est "vanné".
   
Pour voir la vidéo en plein écran : ici
   
La brume s'invite pour plusieurs jours.
   
En prévision d'installation de toilette sèche, démontage du plancher et des façades du poste avant.
   
Tandis que Brigitte les nettoie,
   
je démonte les deux tuyaux qui servaient pour les WC
   
      et visse à la place deux bouchons métalliques pour obstruer les trous.
   
      On comprend pourquoi nos WC s'évacuaient mal.
   
Après décapage de points de rouille
   
à la meuleuse,
   
six couches de primaire et
   
une de sous-couche sont peintes avant les couches de finition.
   
Et c'est parti pour la première couche.
   
Pour voir la vidéo en plein écran : ici
   
1er côté fini.
2ème fini dans la foulée.
Voilà une bonne journée de travail qui se termine.
   
      Malheureusement pour les 2ème et 3ème couches, il faudra attendre la fin des jours de pluie puis de brume.
   
Nous devrons donc poncer la coque
   
les délais de recouvrement étant passés.
   
Mais cela en valait le coup.
   
Ensuite nous avons entrepris divers travaux.
 
   
Afin de changer l'ancien feu tricolore d'origine,
   
je suis monté en tête de mât
   
pour meuler les têtes de boulon et rivet afin de démonter la plaque donnant accès au fil électrique.
   
    J'ai pu ainsi installer le nouveau feu à led.    
   
Vue du port de Miquelon depuis la tête de mât.
   
Réglage du régulateur d'allure.
   
Le temps se dégradant une nouvelle fois, nous attaquons quelques travaux intérieurs.
 
Modification des branchements vers le shunt.
   
Changement des bouts usés de certains pare-battages.
   
Nettoyage sous les planchers des cabines.
   

Mais le travail ne nous empêche pas quelques moments de plaisir.


Homard tout frais pêché du matin avec l'ami Roger.

   
Le beau temps revenu, nous attaquons l'antifouling.
   

    Afin de voir si il y a des manques, nous utilisons des couleurs différentes pour chaque couche.
    Bleue pour la première.

   
Rouge pour la seconde.
   
Mais, une nouvelle fois, le mauvais temps nous rattrape.
   
   
Enfin c'est la troisième et dernière couche en noir.
   
Puis, quelques jours plus tard,
c'est la mise à l'eau.
   
Pour voir la vidéo en plein écran : ici
   
A suivre.